Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Club des Epargnants

La Deutsche bank ces 15 derniers mois

12 Juin 2015 , Rédigé par Eric Wallez Publié dans #Finance, #Banques

En avril 2014, Deutsche Bank est forcée de lever du capital de tiers 1 pour 1,5 milliard afin de renforcer son bilan.

Un mois plus tard, en mai 2014, la recherche effrénée de liquidités continue alors que la Deutsche bank annonce la vente d’actions pour 8 milliards de dollars, bradées de 30 %. La nouvelle étonna les médias financiers. L’image de géant tranquille de la Deutsche Bank sort écornée par ses efforts pressés pour trouver de l’argent frais.

Mars 2015, la Deutsche Bank ne passe pas les stress tests, on lui demande de renfoncer sur-le-champ sa structure en capital.

En avril 2015, la Deutsche Bank confirme son accord de règlement à l’amiable avec les États-Unis et le Royaume-Uni concernant la manipulation du LIBOR. La banque se retrouve avec une amende de 2,1 milliards à payer à la justice américaine.

En mai 2015, l’un des CEO de Deutsche Bank, Anshu Jain, reçoit de la part du Directoire de la banque des pouvoirs étendus ce qui ressemble furieusement à une décision de résolution de crise.

Le 5 juin 2015, la Grèce ne rembourse pas le FMI. Le risque du défaut du pays sur sa dette est désormais élevé ce qui aurait d’énormes implications pour la Deutsche bank.

Week-end du 6 et 7 juin 2015 : les 2 CEO de Deutsche Bank annoncent à la surprise générale leur départ. Anshu Jain sera le premier à partir à la fin de ce mois tandis que Jürgen Fitschen suivra le mois prochain.

9 juin 2015 : Standard & Poor’s abaisse la note de Deutsche Bank à BBB+ soit seulement 3 crans au-dessus de « junk » (actif pourri). Soit une note inférieure à celle accordée par Fitch à Lehman il y a 7 ans alors que la banque avait mordu la poussière à l’époque dans les 3 mois.

Pour mémoire, la Deutsche bank est exposée sur les produits dérivés à hauteur de 55 trillions d'euros, 20 fois le PIB allemand.

Un Lehman brothers en puissance à l'européenne ?

Il sera temps que nous bâtissions un plan de sauvetage de nos économies personnelles.

A très bientôt dans nos articles...

Eric Wallez

Président Club des épargnants

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article